Louer la Tour Eiffel pour un film, combien ça coûte ?

The follow article appeared on JournalDunet.com by Céline Deluzarche

Louer la Tour Eiffel pour un film, combien ça coûte ?

Près de 7 000 heures de films français sont tournées chaque année en France. Avec ses monuments historiques, ses sommets enneigés, ses forêts épaisses ou ses plages méditerranéennes, l’Hexagone dispose d’une variété de paysagesquasi unique au monde.

Certains endroits mythiques sont toutefois particulièrement prisés par les producteurs, y compris les étrangers. C’est le cas du Louvre, de Versailles mais aussi de l’Hôtel Carlton de Cannes ou des belles demeures parisiennes. Voici les tarifs de ces sites exceptionnels.

Le Louvre : 15 000 euros la journée

 

le louvre gagne autour de 500 000 euros par an grâce aux bénéfices des tournagesLe domaine du Louvre, qui regroupe aussi les Tuileries et les 60 hectares de jardin, accueille près de 120 tournages par an (longs métrages et fictions télé). “Les producteurs viennent du monde entier”, confirme Joëlle Cinq-Fraix, chargée de mission pour les évènements.Edge of TomorowLes Aventures extrordinaires d’Adèle Blanc-Secou encore 3 Days to Kill y ont récemment été filmés. Il faut compter autour de 15 000 euros la journée de location pour un long métrage. “20 000 euros pour tourner la nuit sur les toits”, ajoute Joëlle Cinq-Fraix. Pour les documentaires “mettant en valeur le patrimoine du Louvre”, les tarifs sont toutefois bien inférieurs, autour de 1 000 euros la journée.     

 

Le Château de Versailles : 15 000 euros la journée

 

le tournage d'un film d'époque dans le parc du château de versailles. Malgré une forte demande, le château de Versailles accueille au maximum cinq tournages de films par an, selon la direction de la communication. Des films qui assurent une promotion internationale sans égal au château. Marie-Antoinette de Sofia Coppola, Les Adieux à la reine de Benoît Jacquot ou Les Liaisons dangereuses de Stephen Frears ont tous été tournés dans le domaine et nominés aux oscars.Le tarif pour une journée est fixé à 10 000 euros hors taxes pour un tournage en extérieur et 15 000 euros pour les scènes d’intérieur. A condition que celles-ci se déroulent en-dehors des heures d’ouverture pour ne pas perturber les visites.     

 

Palais de justice de Paris : 2 000 à 7 800 euros la journée

 

les scènes de procès sont souvent tournées au palais de justice de paris. Le Palais de justice de Paris accueille à lui seul la moitié des tournages dans les tribunaux en France, soit environ 17 films et fictions TV par an. Depuis qu’un décret en 2009 a permis aux sites de bénéficier directement des recettes réalisées par les tournages, le nombre de ces derniers est en forte augmentation.Les longs métrages Malavita et Neuf mois ferme, mais aussi les séries comme Boulevard du Palais ou Engrenages ont par exemple été filmés dans le Palais de justice de Paris en 2012. Le tarif pour un jour de location va de 2 000 euros pour un couloir à 7 800 euros pour la première chambre de la Cour d’appel. Des tarifs en forte hausse devant l’afflux de demandes.     

L’hôtel Carlton de Cannes : 4 000 à 12 000 euros la journée

 

la main au collet d'alfred hitchcock, tourné en 1954 au carlton. De La Main au collet d’Alfred Hitchcock, avec Cary Grant et Grace Kelly en 1954 à Duo d’escrocs de Joel Hopkins, avec Emma Thompson et Pierce Brosnan en 2012, l’hôtel Intercontinental Carlton de Cannes accueille de nombreux films.Bien aidé sans doute par le Festival de Cannes, lors duquel le gratin du cinéma mondial descend chaque année dans le palace. Deux à quatre tournages de films et téléfilms s’y déroulent par an. “Le tarif de location va de 4 000 à 12 000 euros par jour, mais c’est négociable selon les lieux et si l’équipe loge à l’hôtel”, détaille Malya Zaïm, la responsable marketing.       

La Tour Eiffel : 8 000 et 10 000 euros la journée

 
la tour eiffel, en arrière-plan de presque tous les films parisiens mais moinsMonument phare de la ville de Paris, la tour Eiffel accueille des réalisateurs et des producteurs de cinéma venus du monde entier mais elle est surtout très appréciée des grands noms du luxe pour leurs tournages de publicités.Côté cinéma, on se souvient entre autres du petit garçon d’Un Indien dans la ville escaladant la Tour en 1994. En 2013, quatre long-métrages ont été tournés sur le site dont The Baby et 3 Days to Kill. Le prix moyen de location se situe entre 8 000 et 10 000 euros hors taxes, fait savoir la société d’exploitation de la tour Eiffel, qui gère les tournages. “Mais nous nous adaptons aussi aux budgets des petites maisons de production”, ajoute-t-elle. Cela fait toujours des retombées touristiques potentielles. 

L’aéroport Roissy Charles de Gaulle : 8 500 euros la journée

 

cinéma, publicités, clips musicaux... roissy accueille tous types de tournages. Paris-Charles de Gaulle est loué une quarantaine de fois par an pour des tournages divers, des courts et longs métrages aux clips musicaux en passant par les émissions de divertissement, les films publicitaires, de mode, etc. Il est possible de réserver des parties de l’aéroport (zones de sûreté, salles d’embarquement, pistes d’atterrissage…) pour une demi-journée à un mois, “exceptionnellement plus”, rapporte Aéroports de Paris.Parmi les films récents qui ont choisi le site comme décor : From Paris with loveTaken 2La Vérité si je mens 3 ou Un Plan parfait. Le prix moyen d’une journée de location pour un long métrage s’établit à 8 500 euros la journée.       

Un tronçon d’autoroute : 6 000 euros la journée

 

une station de péage bloquée pour un tournage de film sur le réseau appr. Le réseau autoroutier APPR, qui part de l’A6 à 50 kilomètres de Paris et s’étire jusqu’à Lyon ou Clermont-Ferrand, accueille chaque année 10 à 20 tournages de cinéma par an. On peut citer Mains ArméesLes Petits MouchoirsCamping 2L’Exercice de l’Etat ou Esprit de famille.APPR met en avant les décors variés disponibles, de Fontainebleau à l’Auvergne en passant par le viaduc de Millau. L’entreprise assure des services sur mesure, comme par exemple la privatisation des voies pour réaliser des cascades et des courses poursuites et facilite les contacts avec les représentants des forces de l’ordre. Tarif : 6 000 euros hors taxe pour un tournage de jour et 7 000 euros pour la nuit.        

Une gare parisienne : 6 000 euros la journée

 

le tournage de gossip girl en gare du nord. Le décor de gare est un grand classique du cinéma. La SNCFpropose non seulement la location de ses 3 000 gares mais fournit aussi un grand choix de matériels, de la voiture TGV à la locomotive des années 1980, établit des études financières sur mesure et conseille les équipes de production. L’entreprise décompte une soixantaine de longs métrages par an, plus 40 à 50 fictions TV.La gare du Nord est la plus demandée, devant la gare de Lyon et la gare de l’Est. Les tarifs sont très variables : “Plus il y a de flux, plus c’est cher, car il faut modifier les arrivées de train”, résume Philippe Laylle, le responsable du pôle cinéma. En moyenne, il faut tout de même compter 6 000 euros la journée pour une grande gare parisienne.        

Le château de Chambord : 3 000 à 5 000 euros la journée

 

le château de chambord et sa forêt, un décor de prestige pour le cinéma. Immortalisé par le film Peau d’âneen 1970, le château de Chambord accueille une trentaine de tournages par an, essentiellement des émissions télé (comme par exemple la finale de Top chef). Jacques Perrin a également profité de la magnifique forêt du château pour son dernier long métrage, “Les Saisons”.Officiellement, le tarif pour un long-métrage est fixé à 3 000 euros par jour en extérieur et 5 000 euros en intérieur. “En fait nous accordons la plupart du temps des remises importantes car ces opérations sont très bénéfiques pour nous en termes d’image”,explique Marie-Emmanuelle Parison, en charge des relations publiques du château.

Une belle demeure en région parisienne : entre 1 500 et 3 000 euros la journée

 

cette maison a servi de décor pour le film qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu. De nombreuses agences sont spécialisées dans le repérage et la location de décors. 20 000 lieuxdispose par exemple d’un catalogue de 2 500 sites, de l’ancienne ferme en Normandie à la chapelle du 17e siècle en passant par un riad de luxe à Marrakech. L’agence gère 1 000 projets par an de tournages, séances photos et évènements professionnels.La demeure ci-contre, grande de 400 mètres carrés en région parisienne, où se sont notamment tournés des scènes du film Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu, se loue par exemple entre 1 500 et 3 000 euros la journée. “Les appartements haussmanniens parisiens font partie des endroits les plus demandés”,note Julia Blanc, chargée des tournages chez 20 000 lieux.

 
Les tournages de films français 
220 films en 2013 
9 595 heures de tournage 
32 jours de tournage en moyenne par film 
38% en Ile-de-France, 38% en province, 24% à l’étranger 
8% des jours de tournage en studio 
43% des tournages en France ont bénéficié d’une aide d’une collectivité (région, département, commune)
 
Source : Film France
 
Film France réunit un réseau de 40 commissions du film et a pour mission de promouvoir les tournages et la post-production en France. C’est le plus gros organisme de ce genre au niveau européen, qui dispose d’une base de données de plus de 20 000 décors et d’une autre de 30 000 CV de techniciens et intermittents.